CARNET DE ROUTE | Des nouvelles depuis la Nouvelle Orléans et son Red Dress Day

4

Ecrire ici m’aura tellement manqué !

Pour ceux qui me suivent sur Instagram, s’il en reste encore, vous avez sans doute appris que je suis de retour aux Etats-Unis depuis trois semaines. La dernière étape de ce long voyage en sac à dos est la Louisiane, et c’est depuis un canapé de la Nouvelle Orléans que l’envie est revenue de donner des nouvelles ici…

Depuis trois ans maintenant, j’ai plaisir à écrire sur ce blog, à partager avec mes amis, mais aussi avec de plus en plus d’inconnus, le récit de mes voyages, de mes aventures et des péripéties qui les accompagnent.

Pourtant, sans crier gare, ces pages sont en train de se prendre une année de vacances ! Même ma dernière absence n’aura pas duré aussi longtemps…

3

J’ai pourtant de bonnes excuses ! Après six ans d’études supérieures, il ne me reste plus qu’une étape à franchir : une centaine de page de mémoire validant un master et tous ces efforts. Fatiguée, en stage sur de vrais horaires de bureau en parallèle, perdue sur l’orientation à donner à ma vie, j’ai déjà du mal à avancer sur ces écrits universitaires. Je n’ai le temps de rien. Alors continuer à partager ici est synonyme d’impossible.

J’ai pourtant souvent beaucoup regretté de ne pas vous avoir emmené avec moi comme autrefois…

2

Je suis partie au Mexique pour le Spring Break 2016, et les photos jamais triées continuent d’attendre sur une clé. Je n’ai jamais raconté non plus, à quel point visiter la NASA à Houston avait été pour moi une expérience de dingue ! Je suis partie en Irlande il y a plus d’un an maintenant, et je n’ai jamais écris mon article sur les bonnes adresses que j’y avais déniché. Que dire de New-York, où je suis déjà venue deux fois ! J’ai un circuit de quatre jours à vous proposer, que je n’ai jamais mis en forme.  J’ai aussi toujours en tête l’idée de rédiger un guide pour les étudiants qui auraient la chance comme je l’ai eu de partir en échange universitaire à Baylor University. Je n’ai pas encore pu filmer un campus tour, ni vraiment réaliser mes projets vidéos en raison cette fois d’un manque de matériel. En back-up, la liste est bien plus longue… j’aimerai partager avec vous comment j’ai surmonté ma peur de l’avion, ou vous parler de mon chemin vers le veganisme…

J’ai préféré tout stopper un temps plutôt que de continuer de rédiger des articles trop vite, que je trouve finalement bâclés ou qui ne me ressemblent pas.

5

2017 n’est vraiment pas pour moi une année facile. J’ai tout de même essayé de fuir Paris tant que je le pouvais.  Vous avez peut être pu suivre mes allées et venues : j’ai ainsi passé Février à skier en Ariège et à danser à Toulouse accompagnée de mes cousins que je n’avais pas vu depuis trois ans, je me suis rendue un week-end à Cannes pour célébrer le mariage d’une copine lilloise, j’ai rejoint Ophélie que j’avais déjà rejoint en Irlande – un an avant jour pour jour – dans sa jolie ville de Rouen, je me suis accordée un peu de repos dans la ville médiévale de Provins que je ne connaissais pas. Je me suis même retrouvée à Cologne, en Allemagne, et j’ai d’ailleurs eu un petit coup de cœur pour l’endroit.

Je ne me voyais pas non spécialement cette année transporter mon matériel photo, ou organiser mes circuits selon ce que j’avais envie d’écrire…

J’arrive aujourd’hui au terme d’un mois d’août américain, où je suis passée du New Jersey, au Missouri, en passant par le Texas, le Kansas, New York, et maintenant la Louisiane… J’ai adoré mon voyage, j’ai encore plus appris sur moi même et j’ai vraiment vécu de bons moments, mais quand je vois à quel point je suis fatiguée je me dis qu’une serviette de bain et un transat en Corse aurait été plus la définition des vacances…
Peut être que je vieillis, mais voyager “à l’arrache” pour ne pas trop dépenser commence à devenir plus difficile pour moi, et accumulé aux nombreuses galères que j’ai traversé – on en reparlera – j’ai l’impression de rentrer non pas à Paris reposée, mais au contraire avec l’envie d’être le plus seule et tranquille possible.

6

J’ai aussi – et cela il faudra que j’y réfléchisse en rentrant – comme une fatigue de partager. J’ai toujours adoré posté mes photos, mes bons plans, mais je ne sais pourquoi je me suis réveillée ce matin avec l’envie de tout supprimer sur mon Facebook perso, voir sur les autres réseaux sociaux…

Je vous laisse, avec l’espoir de vous écrire bientôt de nouveau.

Les photos ont été prises sur Bourbon St. samedi après-midi. Je revenais du Musée de la Mort – sympa non? – et je me suis retrouvée plongée au milieu de cette fête, entre musique et hommes en robes.

A très bientôt…

1 Comment

  • Tu as raison de prendre une pause plutôt que rédiger des articles parce que tu te sens obligée de publier régulièrement ! en tout cas tes photos sont très belles.
    Peut-être a bientôt alors 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>