MY BAYLOR DIARY #4 : Les cours, la vie en communauté et les sentiments…

Pictures
Juliette & la statue du juge Baylor – Un match de Baseball avec Nathaniel

Mon dieu, depuis combien de temps ai-je prévu d’écrire cet article ? Au moins un bon mois et demi !
Mais vous vous en doutez, il y a eu pas mal d’aventures pendant ce temps là.

Côté cours il y a eu beaucoup de travail à rendre et de projets à faire, je n’ai pas eu vraiment l’occasion de passer une soirée au lit devant une série (et je n’en ai toujours pas l’occasion). Côté sport il y a eu mon entrée au club de triathlon de Baylor, beaucoup d’entraînements et surtout le Duathlon de Dallas qui m’a rendu off tout un week-end. Côté potes c’est toujours aussi rempli : j’essaie d’assister le plus possible aux matchs de basket/baseball/rugby pour soutenir les équipes, j’ai toujours une nouvelle idée (“On se fait une randonnée à Cameron Park? Tiens ça vous dis d’aller visiter le musée des Rangers de Waco? Mince on a toujours pas été faire du canoë!”) et quelqu’un avec qui prendre un café. J’ai été invitée à intervenir dans les classes des étudiants en français. J’ai aussi décidé de faire un effort et de traiter l’athée que je suis à la messe protestante du dimanche (d’ailleurs c’était dingue, on en parle bientôt?). Côté communauté j’ai enfin trouvé l’association de la ville pour laquelle je vais m’investir : Humane Society, la SPA à l’américaine où je travaille les lundis soirs. Il y a aussi eu l’amour, mais ça j’ai envie de le garder pour moi.

Pictures3
L’université sous le soleil – L’un des nombreux écureuil de Baylor

Et puis il y a eu la malchance, les mésententes, une semaine très compliquée à vivre. Je suis partie en vacances au Mexique dans un climat de chaos, d’instabilité, mais aussi avec le triste sentiment que tout passe beaucoup trop vite !

Demain, c’est déjà la fin des vacances de printemps, et la reprise des cours.

Les cours d’ailleurs, parlons en. J’ai d’excellentes notes partout et je me surprend moi-même. Voici les différentes classes que je suis :
History of Radio & Television : Un cours très théorique, avec pas mal de visionnages. J’avais ce même cours en France mais c’est très intéressant de voir le développement de l’audiovisuel du point de vue des américains.
Theater Appreciation : Un cours sur la critique théâtrale, et où nous revoyons des bases de cet art et où nous apprenons à l’apprécier (ou pas du coup). Pour valider ce cours il faut chaque mois aller voir une pièce et pour le moment je me régale !
– Women In American Society : Un cours sur les Gender Studies et la place des femmes dans la société américaine. Le sujet m’intéresse mais suivre ce cours au Texas, dans une faculté baptiste est parfois difficile. Les débats sont intéressants mais j’en sors souvent déprimée…
– Videojournalism : Énorme coup de cœur pour ce cours qui est un cours pratique où nous utilisons des caméra professionnelles pour faire des reportages ou de petits documentaires. J’ai un professeur génial et à qui je peux parler. J’apprend énormément même si je suis toujours aussi nulle au niveau technique. Je passe des heures et des heures sur Adobe Première pour un résultat pas très satisfaisant le jour du rendu (voir pas satisfaisant du tout)(voilà pourquoi l’on a inventé les monteurs)(cependant je ne désespère pas) …
– Political communication : Ce cours est celui que j’ai le plus de mal à suivre. Je n’ai jamais le vocabulaire, ni les référence culturelles, ni suffisamment de connaissance en matière de politique américaine. Je suis donc très souvent un peu perdue. Nous devons écrire et présenter des discours en classe sur un thème donné, ou savoir répondre à un cas de communication de crise. En France j’adore ça mais ici je ne vous laisse pas imaginer comment il est difficile de terminer un discours avec la majorité de la classe qui se retient de s’esclaffer (oui je suis un peu trop socialiste pour eux)(en fait non, ils me pensent tous communiste).

Pictures2
Encore une nuit blanche à monter une vidéo – Un match de basket

La notation se fait en système continu. Votre moyenne dépendra donc de votre présence en cours, de Quizz de lecture à chaque nouvelle séance (ça donne beaucoup de livres à ouvrir chaque semaine), de vos papers (devoirs à faire chez soi et à rendre, souvent assez longs), et des résultats aux midterms (semaine de partiels avant le spring break) et aux finals. Le tout est de bien s’organiser, de beaucoup travailler et de ne pas manquer un assignment, parce que c’est très difficile à rattraper au bout du compte !

La vie de campus se passe bien aussi, avec ses hauts et ses bas.
C’est génial de ne jamais être seul… mais parfois on aimerait bien relâcher la pression tout seul dans son coin. C’est génial de vivre sur un campus avec tant de choses mais sans voiture et sans attaches ici on a très vite l’impression de vivre dans une prison dorée. Vivre autant en groupe m’a fait énormément grandir. Même si j’ai changé récemment de roomate les règles sont les mêmes : il faut apprendre à vivre avec l’autre et à être moins égoïste. Partager une chambre n’est pas toujours facile, mais une fois seul on se rend compte à quel point c’est bon d’être autant entourés.

142120

Vous savez, je réalise que je suis en train de vivre certainement la plus belle expérience de toute ma vie.

Allez, trêve d’émotions, on se retrouve très vite pour parler de mes quelques jours au Mexique !

1 Comment

  • Coucou Lucie,
    Heureuse de te lire aujourd’hui. Ces quelques photos donnent envie, j’adore le grand bâtiment “Pat Neef Hall” qui doit donc être ton univ. Ca a l”air super accueillant !
    Et ce ciel bleu… Quoi que depuis 3-4 jours j’ai le même à la maison 😉 mais sans doute pas les températures qui vont avec.
    J’espère que ta nouvelle colocation t’a donné une bouffée d’air frai ! Sans parler de ton voyage au Mexique. Je suis impatientante que tu nous en parles sur ton blog !
    Tes cours ont l’air de te correspondre parfaitement. C’est sympa de décrire tout ça ici.
    Je suis vraiment émue de te voir écrire que tu vies “certainement la plus belle expérience” de ta vie. PROFITES EN A FOND !
    Gros bisous ♥
    Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>