Escale en République d’Uzupis

UZUPIO

Vous dire que durant mes aventures dans les pays Baltes je n’ai traversé que deux pays serait un peu un mensonge. En vérité avec mon hôte de Vilnius, nous avons aussi fait escale dès le deuxième jour en République d’Uzupis pour y déjeuner. Pour les incultes (je l’étais avant vous rassurez vous), Uzupis est un quartier de la capitale lituanienne qui s’est autoproclamé indépendant en 1998. Abandonné pendant l’ère soviétique, il ensuite est devenu le repère des artistes qui en ont fait un lieu bohème et branché.

Le matin même, Thomas m’avait montré son passeport affublé d’un curieux tampon d’entrée. Il m’avait ensuite expliqué que lors de certaines grandes fêtes du quartier, les ponts y sont relevés et que des gardes frontières délivrent des visas moyennant taxes.  Il faut dire que bien que tout ceci reste officieux, Uzupis a tous les attributs d’une vraie république. Un président (le cinéaste Romas Lileikisme), un journal, une monnaie, une armée (bon, de douze hommes, soit). Sauf que la constitution impose d’être joyeux, que le street-art y est une institution, qu’à chaque coin de rue vous tomberez sur architecture différente, un drapeau tibétain flottant au vent, d’étranges statues ou encore de charmants petits cafés. Que vous dire pour conclure, à part que l’esprit d’Uzupis est insaisissable.

DSC_0123

DSC_0136

DSC_0076

DSC_0090

DSC_0119

DSC_0106

DSC_0115

DSC_0122

DSC_0129

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>