2016…

12512223_10204252305827176_2701785855148341187_n

J’adore cette photo.

Nous revenions de trois jours à Austin, et nous lui avions acheté cette grenouille pour le remercier d’avoir conduit – et surtout de nous avoir supporté tout le trajet ! Depuis, ce clin d’œil à notre réputation française n’a jamais quitté son tableau de bord.

Qu’on se le dise, 2016 avait commencé de la façon la plus merveilleuse qui soit.

Le 1er Janvier, il y a un an jour pour jour, je faisais ma première traversée transatlantique à bord d’un vol American Airlines à destination de Dallas. Le début d’une année pas tout à fait banale….

2016 a été une belle année de voyages…

travel-map-by-lucieadg-google-chrome-24122016-182542-bmp

Je suis donc restée au Texas six mois (des aventures que vous pouvez retrouver ici) vivant au quotidien de nouvelles découvertes. Je suis tombée amoureuse de cet Etat des Etats-Unis et lors de longs week-end j’ai pu le connaitre de mieux en mieux grâce aux visites des villes de Dallas, Austin, Houston mais aussi Fort Worth.

Lors du fameux Spring Break nous sommes parties au Mexique avec deux copines ! Nous avions choisi la ville de Mexico City, dont j’ai encore du mal à savoir ce que je pense aujourd’hui. Cela n’a pas été l’une de mes destinations favorites de l’année mais qu’est ce que l’on a rigolé : entre les vêtements traditionnels, l’escalade de pyramides et les tournées de liqueur de cactus nous avons de quoi nous remémorer de beaux souvenirs.

A la fin du mois de mai, juste avant de revenir en France, je suis aussi allée à New York ! La dynamique particulière de cette ville et son multiculturalisme m’ont complètement séduit. J’y ai passé une semaine, et j’ai eu comme l’impression de revenir à la vie ! J’adorais le Texas, mais c’est un endroit tellement spécial et avec une identité si forte, que de revenir dans ce genre d’univers était troublant. J’ai pu y retrouver deux amis de France, visiter le MoMa, le Met et le Guggenheim, Liberty et Ellis Islands, marcher dans Central Park… pour sûr vous m’y reverrez bientôt !!

Le retour a été difficile mais ce fut l’occasion de revenir passer un mois à Lille auprès de mes parents et de mon frère, et même d’aller faire un petit saut à Bruges, en Belgique, ce qui après plusieurs mois au pays des hamburgers a le mérite de vous dépayser…

Je n’y suis pas restée longtemps : avec ma copine Ophélie nous avions toujours voulu aller à Dublin ensemble. Elle y était au mois de Juillet pour le travail, alors bien que ruinée suis allée la rejoindre, ainsi que d’autre connaissances que je n’avais pas vues depuis moment et qui s’y trouvaient aussi ! Entre l’atmosphère très calme de Howth – où j’ai vu e des phoques dans leur habitat naturel – et les rues animées du Temple Bar  je me suis bien amusées. Nous avons eu aussi l’occasion de regarder la finale de l’Euro depuis Trinity Church : avouons le, la Guinness nous a bien aidé à oublier la défaite!

Enfin, je suis rentrée  à Paris au mois d’août, après avoir trouvé du travail (il fallait bien re-remplir les caisses).

J’était contente de retrouver enfin cette ville que je considérais comme “ma ville”, pour finalement me rendre compte de nouveau au bout de quelques semaines qu’elle ne me correspond décidément pas. J’ai tout de même réussi à m’en échapper trois jours avec mon meilleur ami Thibault avant que l’hiver ne s’installe, en allant au Maroc. Un voyage qui m’avait d’ailleurs beaucoup chamboulé.

Une année plutôt riche ! J’ai voyagé encore plus que je l’espérais !!

andrew-gallegos-google-chrome-24122016-195435-bmp

2016 aura aussi été une année riche de rencontres et d’aventures…

En arrivant à Dallas je ne connaissais rien ni personne. En quelques mois j’ai pourtant reconstruit une vie là-bas, avec des amis dans chaque ville. Des personnes de l’âge de mes parents ou de mes grands-parents sont presque devenues une famille à qui j’envoie désormais des lettres à chaque occasion spéciale. J’ai même été amoureuse. J’arrivais déçue des autres, sans aucune confiance en moi, et je suis repartie avec la conclusion qu’il est bon de se sentir entouré. Bien sûr 2016 a été aussi une année de ruptures : il faut bien un jour rentrer, et en rentrant on se rend compte aussi que beaucoup de liens à Paris n’ont finalement pas résistés. Quel soulagement pourtant, de savoir pour qui l’on compte, et sur qui compter.

Lors de mon semestre aux Etats-Unis je me suis aussi vraiment éclatée, et j’ai bien profité – mes six kilos dans les hanches me le rappellent encore. Mais que d’aventures ! J’ai appris à tirer à l’arme à feu, j’ai visité la NASA, vu un vrai rodéo, ai passé une journée entière dans le Métropolitain Museum of Art de New York et la meilleure soirée de ma vie lors d’un match de basket au Madison Square Garden. Je me suis fait deux nouveaux tatouages et j’ai réussi le challenge de finir le triathlon de Dallas auquel je m’étais inscrite. Et puis j’ai vu Paris, Texas, contrairement à Travis dans le film de Win Wenders. Toutes ces aventures me poussent aujourd’hui à continuer de réaliser mes rêves.

Mais 2016 restera une année très paradoxale

Aussi excitantes qu’auront été les expériences vécues, 2016 restera tout de même l’une des années les plus fatigantes physiquement et moralement que j’ai pu connaitre. Six mois extraordinaires, puis l’obligation du retour, et l’éternel tourbillon parisien qui m’avait déjà fait fuir une première fois. Les derniers mois de l’année n’ont plus rien à voir avec les premiers…

2016 c’est aussi l’année des doutes, de la fatigue et d’importants problèmes de santé. L’année que je ne pensais jamais réussir à terminer. Dont la moitié passée à uniquement travailler, travailler et travailler. Parfois pour de jolies accomplissements, mais pas toujours.

Mais 2016 c’est tout de même l’année où j’ai su me battre, redresser la tête et retrouver l’espoir qui avait lentement disparu… et de l’envie ! Je sais aujourd’hui ce que je suis capable de surmonter à l’avenir.

13076850_10204403108437147_7769658242465269525_n

Et la suite alors ?

2017 sera normalement l’année du diplôme ! Si tout se passe comme prévu je devrais en avoir fini avec le système scolaire dans moins d’un mois, après six ans d’études supérieures durant lesquelles je n’ai pas toujours été épanouie.

Cela serait vous mentir pourtant que de vous dire que la question du « et après ? » est désormais résolue. Je n’ai au moment où je vous ai écrit aucune certitude pour la suite, mais compte encore sur la vie pour me guider comme elle l’a toujours fait.

Tout ce que je sais, c’est que 2017 risque d’être une année se passant majoritairement à Paris. Pourvu que cela soit cependant la dernière ! Premier arrêt ensuite ? Montréal, je l’espère ! Je suis convaincue que ma carrière doit se faire à l’international et j’ai envie de mettre toutes les chances de mon côté pour y arriver.

Quant à vous et moi : Après trois ans à bloguer mes récits de voyages sans vraiment trop savoir ce que tout cela allait donner, j’ai, pour tout vous avouer, développé un vrai virus de l’écriture et ai de plus en plus envie de partager cela avec vous. Vous avez dû déjà remarquer quelques changements grâce à un long travail sur le design et à l’achat d’un appareil photo reflex. Ce n’est que le début ! J’espère pouvoir continuer à faire grandir tout cela, mais surtout j’espère arrêter de prendre autant de retard sur mes articles (et donc au final en général de ne jamais les publier…!)

Le meilleur reste à venir, j’en suis convaincue.

Rendez vous en 2017 !

Soyez bons !

5 Comments

  • Je découvre ton blog avec plaisir grâce à ton gentil commentaire sur le mien. En 2017, je te lirai ! tu as une newsletter ? J’adore recevoir les articles direct dans ma boîte, ça me permet de ne pas oublier de revenir :-)

  • Ma très chère lucie,
    A chaque fois que je vais sur ton blog j’attends avec impatience un nouvel article ! j’ai adoré te suivre en Amérique, ton article sur le Maroc. Tu es un peu un modèle j’adore suivre tes aventures !
    Les voyages font parties de ma vie et j’aimerai en faire plus. j’ai hâte d’avoir ma licence et ensuite de faire mon année sabbatique, d’aller aux usa. J’ai hâte de repartir à Londres cette année. De déménager !
    Je peux comprendre que cette année ait été paradoxale pour toi entre le début et la fin qui n’ont rien à voir mais tu vas rebondir et j’ai hâte de suivre tes aventures au canada !!!
    j’espère au passage que tu auras ton PVT :)
    La suite de ta carrière professionnelle est un sujet que tes proches doivent adorer et appréhender un peu comme moi ! Alors faisons notre petit bout de chemin et nous verrons ce que l’avenir nous réserve. Je suis sure que des rencontres peuvent changer notre vie et c’est en voyageant qu’on le découvrira !
    Je t’embrasse fort et très bonne année à toi <3
    Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>